le palais inhabité

Durant longtemps, ils ne virent que la mer. Leurs forces commençaient à s'épuiser lorsqu'ils aperçurent une terre entourée de rochers. Il était impossible d'y accoster. Après de nombreuses allées et venues, ils trouvèrent un mince passage creusé dans le roc. Ils s'y amarrèrent et, descendant à terre, suivirent un sentier qui les amena aux portes d'un imposant château fort (carte). Ses murs étaient de cristal pur et de marbre décoré de gemmes serties dans de l'or. Elles diffusaient une douce lumière. Les moines étaient béats d'admiration, mais une chose les intrigua et les effraya : le palais et ses environs étaient silencieux et déserts.

Brendan les entraîna à l'intérieur. Tout était bien rangé. Des richesses, des parures, des tapis semblaient attendre les mystérieux occupants. « Allez dans les cuisines et voyons si nous pouvons faire bonne chère », déclara Brendan. Les moines réapparurent quelques instants plus tard, les bras chargés de victuailles. Ils festoyèrent dans des plats en argent, leurs hanaps étaient d'or fin.

page précédente - page suivante